logo English

Accueil   Parents   Public Health    Publications


Chaque année, en Ontario

  • 7 000 enfants perdent la vue dans un oeil parce que personne n'a décelé un problème qui aurait facilement pu être réglé.
  • 15 000 enfants ont du mal à apprendre à lire pour la simple raison qu'ils ont besoin de verres correcteurs.

Pourquoi?

  • Les problèmes les plus fréquents sont difficiles à déceler sans un examen de la vue.
  • Les médecins de famille et les pédiatres n'ont ni les connaissances, ni le matériel nécessaires pour examiner les yeux.
  • Souvent, les parents ne comprennent pas l'importance d'un examen des yeux pour les jeunes enfants.
  • La plupart des gens ne savent pas que le régime d'Assurance-santé de l'Ontario couvre l'examen des yeux pour les enfants.
  • Beaucoup de gens pensent que les verres correcteurs coûtent trop cher.
  • Certains parents voient les verres correcteurs comme une chose négative.
  • Certains parents pensent que les verres correcteurs affaiblissent les yeux.

La solution

Avant la première année à l'école primaire, chaque enfant devrait subir un examen des yeux et, au besoin, recevoir les soins nécessaires. Depuis septembre 2018, les Services de santé publique de l'Ontario exigent que les conseils de santé locaux s'assurent que tous les enfants en maternelle passent des tests de dépistage des problèmes de la vue et, si un problème est décelé, fassent l'objet d'un renvoi à un optométriste.

Rien de plus simple, diraient certains, mais pourtant pas si facile à réaliser, quand on pense que l'Ontario couvre un vaste territoire et que, chaque année, plus de 150 000 enfants entrent à l'école.

Nous sommes des chercheuses de l'université McMaster et de l'hôpital SickKids et nous cherchons depuis quelque temps des moyens de faire ce dépistage plus efficacement. Nous avons évalué scientifiquement diverses méthodes de dépistage pour déterminer si elles prédisent bien les résultats des examens faits par les optométristes. Nous avons fait passer les tests de dépistage des problèmes des yeux à des milliers d'enfants en maternelle dans tous les coins de l'Ontario, des petites écoles de village dans le Nord de la province jusqu'aux grandes écoles de Toronto, et nous avons défini des méthodes pratiques. Notre travail a aidé les Services de santé publique de l'Ontario à définir leurs normes. Vous trouverez sur ce site Web de l'information destinée aux parents, ainsi que des conseils pratiques qui aideront les conseils de santé locaux à exécuter le programme. (Sachez toutefois que notre travail et ce site Web sont complètement indépendants du gouvernement de l'Ontario.)

Qui sommes-nous?

  • Daphne Maurer, PhD, FRCS, professeure émérite à l'université McMaster
  • Agnes Wong, MD, PhD, FRCSC, ophthalmologiste à l'Hospital for Sick Children

Nous n'avons reçu aucune rémunération pour ce projet, et nous n'en retirerons aucun avantage pécuniaire. Vous trouverez la provenance du financement du projet à la page 21 de notre rapport.

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec notre directrice de la recherche, , PhD, ou avec .


Accueil   Parents   Public Health    Publications


The text on this web site is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.5 Canada License. To view a copy of this license, visit http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/ or send a letter to Creative Commons, PO Box 1866, Mountain View, CA 94042, USA.